Catégorie : Actualités

journée d’adoption du 06 juillet

Une belle journée d’adoption aujourd’hui avec 7 de nos petits protégés qui ont trouvé une famille: 
adoptés: peluche, pépito, pixie, pompon, pépite et pimboli
réservée: proxima

et dans la semaine ce sont Occi et Ojüun (ensemble), Phil, Phoenix, Pinceau, Piplette, Poupinette et Pua qui ont trouvé leurs adoptants (ou adoptés ou réservés).

MAIS ce sont autant de chatons qui étaient en attente de places qui rentrent en accueil… et oui, pas de repos même pendant les vacances, nous sommes en effectif réduit mais nous continuons à essayer d’en sauver un maximum !

POUR RAPPEL: faites stériliser vos chats et/ou ceux que vous nourrissez dehors, il y a bien assez de petits malheureux dehors, pas la peine que d’autres viennent grossir les rangs 

Un grand merci à tous (adoptants, bénévoles, familles d’accueil, vétérinaires partenaires et vous tous qui diffusez) c’est grâce à toute cette chaîne et cette solidarité que nous pouvons les sauver de la rue et leur offrir autre chose qu’une vie de misère !

Bon week-end et bonnes vacances à ceux qui partent

STOP A LA MISÈRE DES CHATS ERRANTS : LA STÉRILISATION COMME SEUL REMÈDE!

Selon les statistiques, seul un chaton sur douze trouvera un foyer. Nés chez des particuliers ou bien dans la rue, les chatons se comptent effectivement par milliers chaque année, en Gironde, et ceux qui ne trouveront pas de famille sont voués à une vie misérable. Abandonnés au moment des vacances ou livrés à eux-mêmes après le sevrage de la mère quand ils naissent dans la rue, ils survivent comme ils peuvent, quand ils ne sont pas ramassés par la fourrière et euthanasiés faute de place pour les recueillir. Chassés, malnutris, malades, poussés par leurs hormones à se reproduire à un rythme effréné : 2 à 3 portées par chatte du printemps à l’automne, tel est le devenir des chats des rues causé par leur surpopulation.

Deux solutions pour tenter d’enrayer le problème :

La première consiste à recueillir un maximum de chats et de chatons pour les soigner, les faire adopter, et donc en sauver ainsi quelques dizaines (voire centaines au mieux) par an et par association. Cette solution ne suffit pas à limiter la croissance des populations de chats errants qui se chiffre en milliers (voire dizaines de milliers) par an.

La deuxième solution est celle que l’École du Chat Libre de Bordeaux applique depuis sa création : nous avons choisi de prendre le problème à la base et de faire stériliser les chats des rues de manière systématique et en grand nombre. Cela ne nous empêche pas d’accueillir en parallèle des chats et des chatons en vue de leur adoption (400 par an en moyenne).

Aujourd’hui, la deuxième solution est communément reconnue comme la plus efficace, mais encore trop peu d’associations ont les moyens de l’appliquer à grande échelle. L’arrêté du 3 avril 2014 précise que les communes doivent gérer les populations de chats errants sur leur territoire, en privilégiant des campagnes de stérilisation puis de remise en liberté, mais la mise en application de la loi tarde encore dans la plupart des municipalités.

Dans le but de sauver un maximum de chatons nés dans la rue en leur trouvant une famille, il faut absolument réduire le nombre de naissances en amont car nous avons un nombre de places limité par le nombre de familles souhaitant adopter et chaque été, l’association doit ainsi malheureusement refuser de prendre en charge des dizaines de chatons.

L’École du Chat Libre de Bordeaux a choisi de faire stériliser un maximum de chattes errantes, cela implique donc parfois l’interruption de leur gestation pendant l’opération. Les places libres en famille d’accueil sont réservées aux chatons de plusieurs semaines, craintifs pour la plupart, car n’ayant pas été habitués à la présence proche et bienveillante de l’Homme, que nous prenons le temps de sociabiliser afin de leur trouver une famille.  Les responsables de l’association assument pleinement ce choix : le sacrifice de chatons âgés de plusieurs semaines, voire de 2 ou 3 mois, est à leurs yeux bien plus choquant que l’interruption d’une gestation au moment de la stérilisation.

L’École du Chat Libre de Bordeaux fait adopter plus de 200 chatons par an, chatons sauvageons qu’elle enlève de la rue afin de leur procurer une meilleure vie. Elle fait stériliser une centaine de chattes gestantes par an (sur un total de plus d’un millier de chats errants), ce qui équivaut à éviter la naissance d’au minimum 300 chatons. Si on laissait naître ces 300 chatons au chaud en famille d’accueil, qui s’occuperait des 200 chatons plus grands que l’association prend normalement en charge chaque année ? Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et constituent notre unique motivation.

 

SOS besoin de mousse Babycat Royal Canin pour chatons

Nous avons pas mal de chatons encore petits en accueil (ils ne SONT PAS ENCORE ADOPTABLES et ne sont PAS à réserver non plus pour le moment)

photo 1: portée de 4 chatons dont 3 pèsent 250g pour 6 semaines (on voit leur soeur à côté, qui elle a tout pris ^^’ )
photo 2: portée de 5 chatons trouvés abandonnés dans un carton à même pas 15 jours !

nous avons besoin de MOUSSES BABYCAT ROYAL CANIN et exclusivement cette marque (car ils ont commencé sur celle-ci et nous ne voulons pas les changer et perturber leur transit)
car tout notre stock y est passé, c’est que ça mange ces petits loulous 😁

vous pouvez nous les porter au local à Talence pendant une de nos permanences (mardi 16h/19h – jeudi 11h/13h – samedi 15h/18h)
il est possible également de nous faire livrer par colis: adresse d’une bénévole en écrivant un mail à site.edc33@gmail.com (pas au local car nous ne pouvons pas recevoir de colis livrés)

Un grand merci pour tous ces petits minous sauvés de la rue  

image1
Resized_20190513_1957311001

un grand merci pour la collecte de samedi 1er juin

Un grand merci à toutes les personnes qui sont passées nous faire des dons samedi 1er juin au Leclerc des Chartrons, ainsi qu’au directeur et au personnel du magasin et un énorme merci à nos bénévoles qui n’ont pas hésité à braver la chaleur pour collecter pour nos minous. Nous avons fait un très bon résultat. 

image000000
4

Rejoignez-nous sur Teaming!

Teaming est une plateforme en ligne visant à récolter des fonds destinés à des causes sociales par le biais de micro-dons d’1 € par mois. La philosophie de Teaming se base sur l’idée que seul, un euro n’a pas beaucoup d’utilité, mais que si nous unissons nos efforts, nous pouvons faire de grandes choses. Votre don est limité à 1€/mois (pas plus, pas moins).

N’hésitez plus, rejoignez-nous!

1ère newsletter de l’asso

L’Ecole du Chat Libre de Bordeaux lancera sa toute première newsletter mensuelle dans les jours qui viennent. Elle sera l’occasion de tenir ses sympathisants informés de la vie de l’association. Pour vous inscrire, renseignez votre adresse mail dans le formulaire d’inscription ci-joint. A bientôt !

S’inscrire à la newsletter

Nous faire un don gratuit, c’est possible!

L’École du Chat est présente sur Hool

https://www.hool.fr

Site de financement participatif par cartes cadeaux : Hool permet d’acheter une carte cadeau et de reverser un don à une association choisie.
Comment ça marche? Vous commandez votre carte cadeau (Auchan, Décathlon, Ikea, Castorama, etc…) sur le site. Votre achat génère un don, celui-ci est un pourcentage de la valeur de la carte cadeau (de 3 à 10%) et n’a aucun impact sur la valeur de la carte cadeau en boutique. Merci de penser à nous en préparant vos futurs achats!

Le concept

Le concept

Le concept

changement horaires permanence

ATTENTION à compter du 4 mai 2019, les horaires changent pour la permanence des samedis:

les samedis la permanence aura lieu de 15h à 18h

les autres jours restent inchangés: les mardis de 16h à 19h et les jeudis de 11h à 13h. 

Ninou

Ce soir une autre étoile brillera dans le ciel  Ninou 
malgré tous les soins qu’on lui a apporté avec ses vétos, malgré plusieurs traitements, son état ne cessait de se dégrader et il a fallu prendre la décision d’abréger ses souffrances 
merci à Mathilde qui l’a accompagné aujourd’hui, merci à Myriam et sa famille (la famille d’accueil) qui s’en sont très bien occupé et l’ont chouchouté depuis plusieurs mois