Catégorie : Actualités

Collecte et recyclage de cartouches d’encre

Avec le confinement, nous sommes nombreux à avoir utilisé nos imprimantes pour le télétravail ou les cours des enfants. Vous ne savez que faire de vos cartouches d’encre vides ? Nous vous invitons à les garder et à venir les déposer à notre local afin de les recycler.
=> consultez la liste des cartouches vides qui sont reprises 

Vous avez des cartouches d’encre neuves qui ne vous servent plus ? Nous les collectons également. 
=> consultez la liste des cartouches neuves qui sont reprises 

Chaque cartouche collectée permettra de récolter une petite somme qui aidera l’association à assurer les soins des chats en accueil ou des chats libres.

Un petit geste avec un double impact ! Nous recyclons et vous participez aux soins de nos amis félins.

Vous pourrez nous les déposer au local de l’asso, 22 rue du 19 mars 1962 à Talence dès que les permanences pourront reprendre. Merci d’avance !

Stérilisation : halte aux idées reçues !

Il est préférable de laisser une chatte faire une première portée avant de la faire stériliser.

FAUX ! Cette idée n’a aucun fondement scientifique, il s’agit plutôt d’une vue humanisée du chat. Une chatte n’a pas besoin d’avoir des chatons pour être équilibrée, et au contraire la faire stériliser avant ses premières chaleurs tend à réduire les risques de cancers mammaires ou d’infections de l’utérus.

Il est inutile de castrer un chat mâle.

FAUX ! Effectivement, votre chat mâle ne risque pas de ramener une portée de chatons à la maison en vous les laissant sur les bras ! Mais par contre songez qu’à chaque fugue ou escapade due à la présence de chattes en chaleur dans les environs, il risque sa vie (accident) et il devient le père d’un grand nombre de chatons qui pourraient devenir des chats des rues. Faire castrer son chat mâle permet de contribuer à diminuer le nombre de chats errants !

La castration des mâles les rend apathiques, mollassons et gros.

FAUX ! La prise de poids n’est pas une fatalité. La castration réduit grandement les risques de fugue des chats qui deviennent alors plus casaniers. Ils peuvent être plus câlins et moins agressifs, mais restent malgré tout très joueurs et actifs pour peu qu’on les y incite. L’incitation au jeu permet donc de forcer les chats à bouger et dépenser de l’énergie ce qui contribue à éviter la prise de poids. Enfin, une nourriture adaptée permet de lui fournir exactement ses besoins nutritionnels.

Je donne la pilule à ma chatte, il n’y a donc pas de risque.

FAUX ! La pilule ne représente pas une bonne méthode de contraception si la chatte n’est pas destinée à avoir des petits. Les chattes sous pilule, même quelques mois, sont sujettes fréquemment à des métrites (infection de l’utérus), des tumeurs et kystes ovariens ainsi que des tumeurs mammaires, tumeurs très souvent cancéreuses. 

Stérilisation des chats : un acte responsable

La stérilisation des chats est un enjeu de protection animale majeur. Elle permet de limiter la prolifération des chats mais améliore aussi leur bien-être.

Beaucoup imaginent que le chat est un animal autonome et peut très bien se débrouiller seul dehors. Pourtant, livrés à eux-mêmes, les chats des rues connaissent bien souvent une vie de misère. Leur espérance de vie est réduite (5 ans en moyenne contre 15 à 20 ans pour un chat ayant un foyer). Ils sont victimes de maladies, accidents, faim, empoisonnement et malveillances, risque d’euthanasies en fourrière…

Mais au-delà d’un enjeu de reproduction évident, la stérilisation a de nombreux bénéfices directs et indirects pour l’animal et son environnement :
Éviter les portées non désirées (et donc les abandons)
Supprimer les comportements sexuels indésirables (nuisances sonores et olfactives)
Limiter la divagation et ses conséquences (bagarres, accidents, maladies transmissibles)
Protéger la santé de l’animal (maladies)
Maîtriser la prolifération des animaux

Si vous nourrissez un(e) chat(te) errant(e), même très sauvage, n’hésitez pas à nous contacter : nous pourrons vous conseiller et vous aider à le/la faire stériliser.

 

Attention : danger !

Plusieurs chats (et même des chiens) ont été reçus chez leurs vétérinaires ces derniers jours pour de nouveaux motifs de consultation : le coma éthylique pour les chats lavés au gel hydroalcoolique ou des intoxications et même des brûlures cutanées à cause d’utilisation de désinfectant sur les animaux.

Si vous voulez nettoyer vos animaux au retour d’une ballade, utilisez de l’eau et du savon et rincez bien ensuite !

Crédit photo : Clinique Féline LeHavre Deschats avec Bouba qui a eu le droit à un bain

Sallebœuf, commune engagée en faveur de la stérilisation

Aujourd’hui, c’est la ville de Salleboeuf, que l’association souhaite mettre à l’honneur.

Située dans l’Entre-deux-Mers, et comptant environ 2400 habitants, cette commune a sollicité l’association en 2014, pour faire face à un problème de chats errants sur son territoire.
Après une rencontre avec Mme Faber, adjointe au développement durable, qui a permis de présenter le fonctionnement et les actions de l’Ecole du Chat, une convention a alors été mise en place début 2015, afin de privilégier la stérilisation des chats errants, et leur remise sur site, au lieu de leur transport à la fourrière.

Ce partenariat et la relation de confiance qui s’est créée ont permis à ce jour, de procéder à la stérilisation de 24 chats errants, qui ont retrouvé leur lieu de vie d’origine, avec l’accord des riverains, et à la prise en charge de 18 chats ou chatons, qui ont quant à eux trouvé une famille d’adoption.

Merci à la municipalité pour son engagement en faveur d’une gestion éthique des chats de la rue, et à son soutien à l’association, par la publication régulière d’articles de sensibilisation dans son magazine municipal ou son site internet, mais aussi en proposant que la mairie soit un point relais pour la collecte de dons (matériel de soins, jouets, nourriture, …) au profit de l’association !

Grézillac : campagne de stérilisation

Si vous habitez Grézillac en Gironde (ou connaissez des gens qui y habitent) et que vous nourrissez des chats errants, la mairie peut vous aider à les faire stériliser :

« Avec la Fondation 30 Millions d’Amis, la mairie s’engage à nouveau pour la stérilisation des chats errants sur le territoire.
Cette campagne se terminera le 31 mars 2020.

Contactez la mairie pour plus de renseignements. »

Mission stérilisation à Bègles

La ville de Bègles mise depuis des années sur une gestion éthique de la population de chats errants. Résultat : des interventions sporadiques, pas de gros groupes à la croissance incontrôlée.

Il y a deux semaines, une campagne de capture-stérilisation-remise en liberté de 9 chats très sauvages a eu lieu. Ils ont bien fait tourner notre bénévole en bourrique à sautiller autour des cages comme de petits lapins ! Mais après plusieurs soirées sur le terrain, elle les a finalement tous attrapés. Ils ont été relâchés la semaine suivante sauf un mâle roux.

Ce mâle roux avait une blessure à la patte quand il a été stérilisé. Malgré 2 injections d’antibiotique, aucune amélioration. L’un des doigts de sa patte arrière a dû être amputé car il était cassé et commençait à se nécroser. L’intervention des bénévoles a eu lieu au bon moment, sinon il serait sûrement mort d’une infection généralisée. En attendant sa remise en liberté, il a eu droit à 10 jours de convalescence supplémentaire.

Triez, rapportez, stérilisons!

L’École du Chat vous invite à venir déposer vos contenants aluminium à son local : canettes, papier aluminium, capsules de café vides. Ces déchets seront recyclés au sein d’une structure spécialisée. Les fonds récoltés aideront l’association à poursuivre ses actions de stérilisation des chats des rues et assurer les soins des chats libres ou en accueil. N’oubliez pas que nous collectons également les cartouches d’encre vides ! (plus d’infos…)

Comptes Instagram et Twitter

Depuis quelques semaines l’association est présente sur Instagram et Twitter.

Pour nous suivre:

Instagram Instagram

Twitter     

Important groupe de chats : une intervention exceptionnelle !

Une commune du Fronsadais a signé une convention avec la Fondation 30 Millions d’Amis pour financer la stérilisation d’un groupe d’une vingtaine de chats sur son territoire. L’École du Chat s’est vue confier la capture et le transport des chats chez des vétérinaires.

Fin juillet, 2 bénévoles se sont rendues sur place afin d’évaluer la situation et expliquer la marche à suivre aux nourrisseurs en vue de la capture dont la date était déjà fixée en accord avec la mairie. Une semaine plus tard, l’opération était lancée.

Le jour J, les chats étaient au rendez-vous et attendaient impatiemment leur repas. A peine les cages étaient installées que plusieurs chats tournaient déjà autour. Il n’aura fallu que quelques minutes pour attraper les premiers. Tout au long de la soirée, nos bénévoles n’auront eu que peu de répit : surveiller les cages, les réarmer et transférer les chats attrapés dans d’autres cages. Après 4 heures sur place, 22 adultes et 6 chatons étaient attrapés ! mais il en restait encore… Le lendemain matin, une bénévole a repris la route afin d’attraper les derniers chats. Après plusieurs heures de patience, ce sont 6 adultes de plus qui ont été pris ! Et selon les nourrisseurs, il s’agissait bien des derniers.

Tous les chats adultes ont été conduits chez des vétérinaires partenaires de l’association afin d’y être stérilisés et identifiés ce qui leur donne le statut de « chats libres ». Les chatons ont été pris en charge par l’association et placés en famille d’accueil pour être socialisés en vue d’une adoption.

Au total, ce sont donc 28 chats adultes qui ont été stérilisés : 20 femelles et 8 mâles! Imaginez la catastrophe si tous ces chats avaient continué à se reproduire encore plusieurs années…

Grâce à la volonté de cette commune et à son partenariat avec 30 Millions d’Amis, avec l’appui de nos bénévoles et nos vétérinaires partenaires, beaucoup de naissances auront ainsi été évitées. Ce groupe de chats libres vivra désormais plus pacifiquement et cessera enfin de se développer. 
Un exemple à suivre !