Présentation

Créée en 1999, l´Ecole du Chat Lbre de Bordeaux est une association à but non lucratif, uniquement composée de bénévoles.

Elle est reconnue d’intérêt général depuis 2007.

Ainsi, pour chaque don à l´Ecole du Chat Libre de Bordeaux, 66% de la somme est déductible des impôts, dans la limite de 20% des revenus imposables du donateur.

Si vous donnez 100€ vous pouvez déduire 66€ de votre impôt.

L’article 238bis du code général des impôts ouvre droit à une réduction d’impôts égale à 60% pour les entreprises.

L’association fonctionne essentiellement grâce aux dons (qu´ils soient matériels ou financiers) et aux adhésions.

Quelques communes soutiennent également l’association par l’octroi de subventions.

Grâce au soutien de la mairie de Talence, l’association bénéficie d’un terrain depuis 2010. Notre bonne gestion financière a permis en mai/juin 2010 la construction d’un local préfabriqué en bois, réalisé et aménagé par nos bénévoles.   

Ce local est un lieu de rencontre et d´échanges très important dans la vie de l’association : accueil du public pour la stérilisation de chats errants ou de sympathisants souhaitant s’engager au sein de l’association, réception des familles d’accueil pour le transfert de chats ou la récupération de matériel, organisation de journées d’adoption…

 L´Ecole du Chat Libre de Bordeaux ne possède pas de refuge, mais fonctionne avec un réseau de familles d’accueil bénévoles (étudiants, retraités, familles, …). Elles accueillent chez elles, soignent et sociabilisent un ou plusieurs chats récupérés dans la rue par l’association, dans l’attente de leur adoption.

Le soutien des municipalités est essentiel pour réduire la misère des chats de la rue…

Plusieurs municipalités soutiennent les actions de l’association, en octroyant une subvention dédiée à la stérilisation des chats errants que nous capturons sur leur territoire : c’est le cas de Talence et Villenave d’Ornon.

Par ailleurs, l’association travaille en collaboration avec plusieurs communes avec lesquelles elle a mis en place une convention : Bègles, Bouliac, Canéjan, Sadirac, Salleboeuf, Daignac, Pomerol, Carignan de Bordeaux.

D’autres communes acceptent également de financer ponctuellement la stérilisation d’un groupe de chats signalé par un de leurs administrés.

Grâce à cette collaboration, ces communes ont vu le nombre de chats errants considérablement baisser. Les euthanasies de chatons chez les vétérinaires ont elles aussi très largement diminué. Nous avons également signé des conventions avec de nombreux hôpitaux, des cliniques ainsi que des syndicats de copropriétaires.

Une fois relâchés, les chats stérilisés participent à l´instauration d´un environnement calme et globalement plus sain, les chats non opérés pénétrant plus rarement sur ces lieux.

    Malheureusement, la plupart des communes de la Communauté Urbaine de Bordeaux (dont Bordeaux) sont encore trop nombreuses à préférer faire appel à une société de ramassage privée, qui amène les chats à la fourrière.
Ceux-ci sont généralement euthanasiés si personne ne les réclame, ou s’ils sont trop craintifs, sauvages, trop âgés…

► Les autres soutiens de l´Ecole du Chat Libre de Bordeaux

L´Ecole du Chat Libre de Bordeaux, reconnue d´intérêt général depuis 2007, gage du sérieux et de l´utilité de ses actions, peut aussi compter sur le soutien de plusieurs municipalités et fondations:

♦ La Fondation 30 Millions d´Amis nous alloue des bons de stérilisation ainsi qu’une aide financière pour assurer une partie des frais vétérinaires et de nourriture.


    Bien qu´essentielles, ces aides, à elles seules, ne permettent pas de financer tous les frais vétérinaires engagés par l’association. En effet, chaque année, ce sont environ 1000 chats qui sont stérilisés sur tout le département de la Gironde, dont la moitié environ est placée en famille d´accueil en vue de leur mise à l´adoption.

► Le ramassage et l´euthanasie en masse ne sont pas une solution : les terrains seront à nouveau envahis quelques mois plus tard et des chats auront été sacrifiés pour rien !

Quand un groupe de chats errants est signalé, l’appel systématique à une société de fourrière, pour ramassage et euthanasie, représente un coût non négligeable pour une commune mais ne résout le problème que temporairement. En effet, les chats les plus méfiants ne sont en général pas attrapés pendant la courte campagne de captures engagée par ces sociétés et les chats restants continuent de proliférer. Notre intervention, au contraire, se révèle toujours efficace car nous nous évertuons à capturer à minima toutes les femelles du groupe.
Trop de chatons naissent chaque année ! Beaucoup d’entre eux n’auront pas la chance de trouver un foyer et seront voués à une vie de misère et d’errance.

De nombreux amis des animaux pensent qu´en nourrissant les chats errants, ils font une bonne action.  

 ► Pourtant, nourrir sans faire stériliser ne fait qu´augmenter la misère féline, en favorisant les naissances.

C´est pourquoi l´Ecole du Chat Libre de Bordeaux apporte son aide pour la capture (par des conseils et le prêt de matériel de trappage – sans danger pour le chat), la stérilisation, avec l´aide des nombreux vétérinaires qui  consentent des tarifs associatifs, avant que les chats de la rue retournent dans leur environnement.

Nous pouvons aider des personnes nourrissant des chats errants à les capturer pour les faire stériliser. Elles continuent à nourrir les chats, une fois  relâchés.

Depuis sa création, nous avons capturé et fait stériliser plusieurs milliers de chats libres ! Certains sont toujours à la charge de l´association pour assurer leurs soins et nourrissage: vous pouvez les retrouver dans notre rubrique « Parrainage ». Cette situation ne nous permet plus de prendre en charge de nouveaux groupes de chats après leur stérilisation, par manque de bénévoles et de moyens financiers.    

► Nous avons besoin de l’aide de tous pour sensibiliser le plus grand nombre à la nécessité de la stérilisation des félins.

Chaque chat perdu, abandonné ou fugueur vient grossir la population déjà conséquente de chats errants !

Il est primordial que chacun prenne conscience que les problèmes de prolifération doivent absolument être pris en charge à la base pour une meilleure efficacité et une solution plus étique. Nous pouvons vous aider à capturer n´importe quel chat errant (aussi sauvage soit-il) sans danger ni pour le chat, ni pour vous.

Appelez-nous dès que vous trouvez ou commencez à nourrir un chat errant. N’attendez pas qu’il ait donné naissance à une dizaine de descendants.

► L’Ecole du Chat Libre de Bordeaux fonctionne principalement par le bouche-à-oreille. 

N’hésitez pas à parler de l’association autour de vous ou via les réseaux sociaux, en partageant par exemple les affiches annonçant nos journées d’adoption. Cela permettra peut-être d’attirer de nouveaux adhérents ou donateurs, mais aussi de nouveaux bénévoles et ainsi soulager ceux dont la présence est omniprésente sur le terrain.

Pour nous contacter, retrouvez toutes les informations dans la rubrique Contact

► Les vétérinaires, des alliés indispensables pour lutter contre la misère féline…

L’association travaille actuellement avec 63 cabinets ou cliniques vétérinaires répartis dans toute la région bordelaise, et qui acceptent d’aider l’association à poursuivre ses actions en lui faisant bénéficier de tarifs préférentiels, et  malgré les contraintes que cela leur apporte.

Nous tenons donc à remercier tous les vétérinaires qui nous soutiennent activement dans nos actions et sans lesquels rien ne serait possible !