Nos actions

Les actions de l’Ecole du Chat Libre de Bordeaux reposent sur 3 piliers :

Stérilisation de chats errants
Mise à l’adoption de chats et de chatons sociables
Sensibilisation du grand public à la stérilisation

Chaque année, des centaines de chats et chattes errants sont stérilisés par le biais de l’association. Les chats non sociables sont replacés sur leur lieu de vie. Cette méthode permet de stabiliser les populations de chats. (voir notre rubrique Pourquoi stériliser, et en particulier l’onglet « L’euthanasie n’est pas une solution »)

Nous apportons aide et conseils aux personnes nourrissant des chats sans maître dans la rue, leur jardin, près de leur lieu de travail… Chaque personne sollicitant notre aide doit participer à notre intervention (aide financière et/ou coopération pour la capture). Une fois relâchés, les chats capturés et stérilisés doivent être nourris par les personnes ayant signalé les chats.

En effet, depuis sa création, l’association a capturé et fait stériliser plusieurs milliers de chats libres ! Elle assure encore à ce jour le suivi sanitaire de certains (voir notre rubrique Parrainage). Cette situation nous empêche de prendre en charge de nouveaux groupes de chats après leur stérilisation, par manque de bénévoles et de moyens financiers.

Nous pouvons vous aider à capturer n’importe quel chat errant (aussi sauvage soit-il) sans danger pour le chat, ni pour vous. Appelez-nous dès que vous commencez à nourrir un chat errant. N’attendez pas qu’il ait donné naissance à une dizaine de descendants !

Nous n’avons pas de refuge mais si des chats adultes ou des chatons s’avèrent être sociables et adoptables, nous nous efforçons de leur trouver une place dans l’une de nos familles d’accueil temporaire, dans le but de leur trouver ensuite un nouveau foyer.

Nous ne recueillons en aucun cas les chats ou les chatons de particuliers.

Important : Lorsque l’association est en mesure de recueillir des chatons issus d’une chatte errante, ceux-ci ne sont pris en charge qu’une fois la mère stérilisée.

Nous ne donnons pas les chats. Nous demandons pour leur adoption le remboursement d’une partie des frais vétérinaires engagés par l’association (hors tarifs spéciaux). Ainsi, nous faisons bénéficier nos adoptants des tarifs qui nous sont accordés pour les soins réalisés avant le placement.

Vous pouvez rencontrer les chats dans leurs familles d’accueil tout au long de l’année. L’association organise également régulièrement des journées d’adoption au local de Talence, dans des salles municipales ou encore des magasins de la métropole. 

Cliquer ici pour connaître la date de notre prochaine journée d’adoption.

Nous faisons le même constat chaque année : après des sollicitations modérées en hier, l’association se retrouve submergée de demandes d’aide pour faire stériliser des chattes errantes au printemps, lorsque les chatons sont nés. La situation devient donc très rapidement ingérable car le nombre de bénévoles pour aider aux captures, ainsi que le matériel disponible sont limités, les places en familles d’accueil sont restreintes, et il est totalement impossible pour l’association de sauver tous ces chatons.

Nous avons besoin de l’aide de tous pour sensibiliser le plus grand nombre à la nécessité de la stérilisation des félins. Chaque chat perdu, abandonné ou fugueur vient grossir la population déjà conséquente de chats errants. Il est primordial que chacun prenne conscience que les problèmes de prolifération doivent absolument être pris en charge à la base, en faisant stériliser les chats des rues de manière systématique et en grand nombre.

Toutefois, seuls, les particuliers et les associations de protection animale ont un rayon d’action et des moyens limités. Il est essentiel que les municipalités leur emboîtent le pas et prennent au sérieux leurs responsabilités dans la gestion des populations de chats errants. C’est la loi ! Pour aider à les convaincre, si leurs administrés sont nombreux à réclamer la mise en place de campagnes de stérilisation, les maires passifs voire récalcitrants se tourneront progressivement vers cette solution qui est communément reconnue comme la plus efficace et commence peu à peu à entrer dans les mœurs.

L’Ecole du Chat Libre de Bordeaux se fait principalement connaître par le bouche-à-oreille. N’hésitez pas à parler de l’association autour de vous ou via les réseaux sociaux. Partagez nos affiches et nos tracts. Cela permettra peut-être d’attirer de nouveaux sympathisants, donateurs, ou adoptants. Cela motivera éventuellement de nouveaux volontaires, qui viendront soulager un peu les bénévoles actifs dont la présence est omniprésente sur le terrain.