Catégorie : Actualités

Notre calendrier 2021 est disponible !

En août, les abonnés à la newsletter ainsi que ceux de la page Facebook de l’association ont été nombreux à choisir la couverture du futur calendrier de l’association. Merci pour leur participation !

Nous sommes heureux de vous présenter l’édition 2021, disponible au local de l’Ecole du Chat au prix de 9 euros ! Vous pouvez également le recevoir par courrier pour la somme de 13 euros (frais de port inclus) en réglant par chèque ou par Paypal.

Voici à quoi ressemble la couverture du calendrier 2021 : cliquez ici

Chat-pristi, une boutique pour les amoureux des chats!

Chat-pristi est une boutique en ligne spécialisée dans la vente de vêtements et d’accessoires pour les amoureux des chats. Elle a mis en place un partenariat avec l’École du Chat Libre de Bordeaux qui permet à ses clients d’obtenir une réduction de 10% sur leurs achats grâce au code promo CHATLIBRE33, code qui permet également de reverser 10% du montant de leur commande à l’association !

À noter également que Chat-pristi, c’est :

  • La passion des chats
  • Des designs imprimés en France
  • Du coton 100% BIO
  • Des textiles sans produits chimiques (certifiés OEKO-TEX)
  • Le respect des animaux (textiles approuvés VEGAN)
  • Des certifications qualités (respect des critères de la Fair Wear Foundation)

Collecte alimentaire sur Artigues-près-Bordeaux

Fabienne du salon de coiffure Art’s & Couleurs (11 place du parc, 33370 Artigues-près-Bordeaux) organise une collecte alimentaire au profit de l’Ecole du Chat Libre de Bordeaux du 15 juillet au 29 août 2020
ndlr : collecte prolongée jusqu’à la fin octobre ! 

https://www.facebook.com/events/2747339168917382/ 
https://www.instagram.com/p/CCmJucWg0RW/

Elle propose à ses clients ainsi qu’aux personnes souhaitant aider l’association mais ne pouvant pas se déplacer jusqu’à Talence, de collecter les dons de nourriture pour chats et de litière. Nos bénévoles iront les chercher sur place régulièrement. 

Voici ce dont nous avons le plus besoin en ce moment pour subvenir aux besoins de nos protégés : croquettes et pâtée pour chats adultes et pour chatons, friandises de type « catisfaction », litière agglomérante, sardines à l’huile, thon.

Pour une liste exhaustive : https://www.ecole-du-chat-bordeaux.com/besoins-divers/ 

Merci par avance pour votre générosité !

Appel aux dons : croquettes, litière…

Chaque année, nous tentons de réduire un peu davantage les frais de fonctionnement de l’association grâce aux dons matériels que nous recevons. 

Les opérations caddies (collectes dans les grandes surfaces) ne pouvant pas reprendre pour le moment, nos réserves s’amenuisent rapidement alors que les prises en charge de chats/chatons augmentent. Tout don de croquettes, pâtée, friandises ou litière est le bienvenu pour subvenir aux besoins de nos protégés. Nous avons surtout besoin de nourriture pour chatons et de litière en ce moment ! 

Pour nos actions de terrain, nous avons aussi besoin de sardines à l’huile, thon et petites gamelles vides (type boite de pâtée individuelle pour chat).

Merci d’avance pour votre générosité !

Grézillac : campagne de stérilisation

Si vous habitez Grézillac en Gironde (ou connaissez des gens qui y habitent) et que vous nourrissez des chats errants, la mairie peut vous aider à les faire stériliser :

« Avec la Fondation 30 Millions d’Amis, la mairie s’engage à nouveau pour la stérilisation des chats errants sur le territoire.
Cette campagne est prolongée jusqu’au 30 septembre 2020.

Contactez la mairie pour plus de renseignements. »

Campagne de stérilisation des chats

 

Journée internationale du chat noir

Créée en 2002 à l’initiative de l’association IFAW, la journée internationale du chat est célébrée le 8 août de chaque année. Mais saviez-vous que le 17 août était la journée internationale du chat noir ?

Selon l’association britannique RSPCA, les chats noirs auraient plus de risques que les autres d’être abandonnés par leurs maîtres et ils seraient même parfois la cible de violences à cause de superstitions liées à leur couleur. La journée de réhabilitation du chat noir a donc été lancée dans le but de les valoriser et d’inciter les gens à les adopter.

L’Ecole du Chat Libre de Bordeaux propose elle aussi à l’adoption un petit protégé noir sauvé de la rue : Nouki.

À lire aussi : Journée internationale du chat

Des nouvelles de Rikiki

Pris en charge avec ses frères et sœurs par l’association vers la mi-juillet, Rikiki a sombré dans un état de santé préoccupant pendant près de 2 semaines. Au plus mal pendant de longues journées, il restait prostré et extrêmement maigre contrairement à ses frères qui grossissaient chaque jour un peu davantage. Malgré les bons soins de sa famille d’accueil transformée en infirmière pour l’occasion et un suivi vétérinaire étroit, nous pensions chaque jour qu’il ne survivrait pas jusqu’au lendemain. C’était sans compter sa bonne étoile ni son envie de vivre ! Il semblerait que Rikiki ait passé un cap et soit enfin sorti d’affaire ! 

Son histoire et celle de ses compagnons d’infortune ont inspiré un article récent sur le danger de la rue pour les milliers de chatons y naissant chaque année et sur la manière d’éviter la mort cruelle de tant d’entre eux par la stérilisation préventive des adultes errants.
À lire : De nombreux chatons en danger dans la rue

Nous espérons que la rémission de Rikiki sera définitive et qu’il vivra une longue et belle vie au sein d’une famille adoptive aimante. 

Journée internationale du chat

Le 8 août est la journée internationale du chat.

Une bonne occasion de rappeler que stérilisation, identification et vaccination constituent les meilleurs moyens de protéger vos compagnons félins, en complément des soins courants (alimentation, déparasitage…).

Chaque année, il naît davantage de chatons qu’il n’y a de familles pour les adopter. Ne contribuez pas à la misère féline : faites stériliser les chats errants que vous nourrissez ! Réduisons les naissances afin de donner une chance aux chatons déjà nés de trouver une famille !

À lire aussi : De nombreux chatons en danger dans la rue

De nombreux chatons en danger dans la rue

En juillet, une bénévole s’est rendue chez une personne âgée dépassée par la vitesse de reproduction des chats errants qu’elle nourrit par pitié ; 12 adultes (dont 7 femelles !) ont été stérilisés. Sur les 14 chatons nés cette année, 9 ont été recueillis par l’association, alors que le nombre de places en accueil était déjà très réduit ; 5 autres ont été adoptés par des personnes du voisinage.

Les chatons : premières victimes de la misère féline

Sans l’intervention de cette bénévole, l’avenir de ces chatons de 2 mois aurait été très incertain. Ils étaient en effet tous très maigres, d’un poids moyen de 500 g alors qu’ils auraient dû peser le double à cet âge. 

L’un des chatons, que nous avons baptisé Rikiki, nécessite des soins et un suivi important au jour le jour. Il s’alimente peu, est donc très affaibli et reste prostré la plupart du temps, malgré les sollicitations incessantes de sa famille d’accueil pour le nourrir et l’hydrater. Nous ne sommes pas certains de réussir à le sauver en dépit d’un suivi vétérinaire. Livré à lui-même dans la nature, il n’aurait pas survécu très longtemps avec l’apparition des fortes chaleurs.

Un autre chaton surnommé Rififi se révèle être très sauvage. Nous allons essayer au maximum de le socialiser. Sinon, nous lui chercherons une famille qui le gardera dedans le temps qu’il grandisse et le laissera ensuite libre d’aller dans le jardin, à sa guise.

Rikiki
Jardin daccueil

Stérilisation et réduction du nombre de naissances

Toute cette misère aurait pu être évitée si ces chats avaient été stérilisés avant les chaleurs des femelles au printemps. Heureusement, d’autres petits malheureux ne naîtront plus dans ce groupe de chats. Et ce, grâce à la ténacité de la bénévole qui a attrapé toutes les femelles du groupe, mais aussi les mâles, pour les faire stériliser.

Les places en famille d’accueil étant très limitées, l’association ne peut pas répondre favorablement à toutes les demandes de prises en charge de chatons qu’elle reçoit. Par conséquent, nombreux sont ceux qui restent dans la rue et n’y survivent pas, comme en témoigne l’histoire du petit Roulis. Toute la motivation et l’énergie des bénévoles de l’École du Chat servent un seul but : intervenir au plus tôt. Il faut stériliser un maximum de chats errants avant les naissances de chatons, afin de limiter autant que possible le nombre de ces petits malheureux squelettiques et malades qui connaissent le pire avant même de commencer à vivre.

À lire aussi : STOP à la misère des chats errants : la stérilisation comme seul remède !

Nous sommes complet

Nous sommes complet : nous ne pouvons plus prendre de chats ou chatons en charge !
Par contre, nous pouvons vous aider pour la stérilisation de chats ERRANTS. 

Beaucoup de nos familles d’accueil partent ou sont parties en vacances. 
Peu d’adoptions en ce moment. 
10 adultes et plus de 40 chatons en accueil.
Des dizaines de demandes de prises en charge (par semaine) que nous devons hélas refuser.
Un chat adopté nous permet d’en sauver un autre.

Merci de diffuser nos annonces !