Catégorie : Actualités

Agissons avant la naissance des chatons!

Si vous nourrissez des chats errants il devient URGENT de penser à les faire stériliser, surtout s’il s’agit de femelles : depuis janvier, elles peuvent être en chaleur !

Actuellement, nous pouvons vous aider pour la stérilisation des chats errants (département 33).
Lorsque les chatons seront nés, le problème sera beaucoup plus compliqué à régler, nous serons débordés par les demandes d’aide et hélas tous les chatons ne trouveront pas une famille et beaucoup seront voués à vivre toute leur vie comme chat errant !

Sachez qu´il existe une solution pour la capturer (même très sauvage) et la stériliser.

Pour tout renseignement ou demande :
06 82 00 91 41  ou chatserrants.edc33@gmail.com

vetre

Fin de la collecte de métaux

L’Ecole du Chat met fin au recyclage de contenants en aluminium (cannettes, capsules, barquettes…). Si vous avez des collectes en cours, vous pouvez nous les déposer jusqu’au 23 janvier au local de l’association.

Merci à tous pour votre participation à ce projet de recyclage et de récolte de fonds pour l’association ! 

La collecte de cartouches d’encre continue quant à elle tout au long de l’année ! (plus d’infos…)

Collecte et recyclage de cartouches d’encre

Avec le confinement, nous avons été nombreux à utiliser nos imprimantes pour le télétravail ou les attestations de déplacement. Vous ne savez que faire de vos cartouches d’encre vides ? Nous vous invitons à les garder et à venir les déposer à notre local afin de les recycler.
=> consultez la liste des cartouches vides qui sont reprises 

Vous avez des cartouches d’encre neuves qui ne vous servent plus ? Nous les collectons également. 
=> consultez la liste des cartouches neuves qui sont reprises 

Chaque cartouche collectée permettra de récolter une petite somme qui aidera l’association à assurer les soins des chats en accueil ou des chats libres.

Un petit geste avec un double impact ! Nous recyclons et vous participez aux soins de nos amis félins.

Vous pouvez nous les déposer au local de l’asso, 22 rue du 19 mars 1962 à Talence lors d’une permanence. Merci d’avance !

Stérilisation : halte aux idées reçues !

Il est préférable de laisser une chatte faire une première portée avant de la faire stériliser.

FAUX ! Cette idée n’a aucun fondement scientifique, il s’agit plutôt d’une vue humanisée du chat. Une chatte n’a pas besoin d’avoir des chatons pour être équilibrée, et au contraire la faire stériliser avant ses premières chaleurs tend à réduire les risques de cancers mammaires ou d’infections de l’utérus.

Il est inutile de castrer un chat mâle.

FAUX ! Effectivement, votre chat mâle ne risque pas de ramener une portée de chatons à la maison en vous les laissant sur les bras ! Mais par contre songez qu’à chaque fugue ou escapade due à la présence de chattes en chaleur dans les environs, il risque sa vie (accident) et il devient le père d’un grand nombre de chatons qui pourraient devenir des chats des rues. Faire castrer son chat mâle permet de contribuer à diminuer le nombre de chats errants !

La castration des mâles les rend apathiques, mollassons et gros.

FAUX ! La prise de poids n’est pas une fatalité. La castration réduit grandement les risques de fugue des chats qui deviennent alors plus casaniers. Ils peuvent être plus câlins et moins agressifs, mais restent malgré tout très joueurs et actifs pour peu qu’on les y incite. L’incitation au jeu permet donc de forcer les chats à bouger et dépenser de l’énergie ce qui contribue à éviter la prise de poids. Enfin, une nourriture adaptée permet de lui fournir exactement ses besoins nutritionnels.

Je donne la pilule à ma chatte, il n’y a donc pas de risque.

FAUX ! La pilule ne représente pas une bonne méthode de contraception si la chatte n’est pas destinée à avoir des petits. Les chattes sous pilule, même quelques mois, sont sujettes fréquemment à des métrites (infection de l’utérus), des tumeurs et kystes ovariens ainsi que des tumeurs mammaires, tumeurs très souvent cancéreuses. 

Une situation préoccupante

La majorité des chattes errantes ont déjà eu une à deux portées de chatons cette année. Avec le réchauffement climatique, la pause hivernale dans le cycle de reproduction des chats des rues est de moins en moins marquée. Même les chattes allaitant leurs petits peuvent retomber en chaleur. 

De nombreuses chattes des rues étaient encore gestantes au mois de novembre. Il faut poursuivre les campagnes de stérilisation pour ne pas assister à une nouvelle vague de naissances : de nombreux jeunes chatons ne survivraient pas à l’hiver ! 

Nous pouvons vous aider.

SOS jardin d’accueil pour 2 jeunes chats

Nous cherchons d’urgence une famille qui possède un jardin suffisamment grand, idéalement avec hangar ou dépendance, qui accepterait d’y recueillir un ou deux grands chatons non sociables, Roots et Romea.

Roots, le joli roux, et sa sœur Romea, sont nés au printemps 2020 sous une terrasse de jardin, et ont été récupérés par l’association il y a quelques semaines à présent.

N’ayant jamais été habitués au contact des humains, ils sont tétanisés lorsqu’on s’approche d’eux, et ils n’ont montré aucun progrès de socialisation depuis leur arrivée. Leur peur est toujours aussi forte et ils ne cherchent qu’à fuir, s’ils en ont la possibilité.

Afin de leur éviter cette proximité forcée avec des humains, pendant des mois, sans garantie qu’ils finissent par accepter ou apprécier ce contact, nous préférons leur permettre de vivre librement, dans un lieu sans risque majeur.

Pour eux, le bonheur sera de leur rendre leur liberté et les laisser profiter d’une vie de petits félins libres, comme Bonus, et d’autres avant eux.

Roots et Romea ont environ 8 mois. Ils sont stérilisés et identifiés par tatouage. La famille qui les prendre en charge devra simplement leur fournir un abri, de la nourriture et de l’eau.

Il est possible de les sauver séparément, même si nous préférerions qu’ils continuent de partager cette nouvelle vie ensemble.

Nous espérons trouver rapidement cet espace de liberté pour eux. 
Pour plus de renseignements, contacter l’association au 06.82.00.91.41.

Offrez-nous vos Tookets !

Clients du Crédit Agricole d’Aquitaine, faites-nous bénéficier de vos Tookets !

Les Tookets sont des Points Solidaires émis gratuitement par les Caisses Régionales de Crédit Agricole adhérentes du service Tookets, auprès de ses clients sociétaires ou de ses salariés, pour soutenir les associations de son territoire.

Vos Tookets nous permettront d’aider davantage de chats errants et de prendre soin de nos chats libres et chats en accueil. Merci d’avance !

Une intervention d’envergure

L’association a été sollicitée pour intervenir chez une personne afin de faire stériliser un groupe assez conséquent de chats errants qu’elle nourrit. La capture a démarré début octobre. Trois bénévoles se sont rendues sur place et en une semaine, elles sont parvenues à attraper plus de 40 chats (dont certains avaient déjà été stérilisés).

Sans leurs qualités d’organisation en amont de cette campagne pour préparer le matériel, le transport, les rendez-vous chez les vétérinaires, la convalescence post-opératoire, sans leur persistance (et de nombreux allers-retours) et sans l’entière coopération de la personne qui s’occupe des chats, cette intervention n’aurait jamais pu être menée aussi efficacement. Nos bénévoles mettent un point d’honneur à prendre le temps de capturer TOUS les individus d’un groupe. Sinon, les chats non opérés continuent à se reproduire et à terme sur un territoire donné, la stérilisation de quelques-uns seulement ne sert strictement à rien !

Au total, 32 chats adultes dont 17 femelles, mais aussi 8 chatonnes ont été capturés en 5 jours d’intervention (sans compter ceux déjà stérilisés qui entraient également dans les cages). Les adultes ont tous été stérilisés, puis relâchés sur leur lieu de vie à l’issue de leur convalescence. Les 8 petites femelles ont été placées dans des familles d’accueil. Elles reçoivent actuellement des soins et seront proposées à l’adoption une fois requinquées.

Il faut savoir qu’une grande majorité des chats de ce site sont atteints de coryza chronique et fortement parasités (puces, tiques et vers intestinaux). La présence d’aussi peu de chatons malgré les 17 femelles en âge de se reproduire dénote d’une grande misère et d’un taux de mortalité élevé parmi les plus jeunes. Il est fort probable que des naissances ont bel et bien eu lieu à partir du printemps mais que la plupart des chatons n’ont pas survécu. Une sorte de sélection naturelle s’est installée au sein du groupe, de ce fait seuls les plus forts atteignent l’âge adulte. La stérilisation de tous les chats met un terme à cette situation affligeante. Dans ce cas comme dans d’autres, l’inaction de la municipalité est regrettable. Elle contribue en effet par sa passivité à laisser dégénérer une situation pourtant bien plus simple à solutionner lorsqu’elle est prise en charge rapidement. Or, les textes de loi sont clairs : il appartient aux mairies de gérer les populations de chats errants sur leur territoire. (consulter notre page « Ce que dit la loi« )

Même s’il a de la nourriture à volonté, un groupe de chats errants ne peut pas s’étendre à l’infini. Leur nombre finira par stagner car seuls les plus résistants survivront. Toutefois pour les autres, c’est une courte vie misérable qui les attend. D’où l’importance de tous les stériliser pour augmenter leur qualité et espérance de vie, mais aussi pour éviter la naissance de chatons malades et dénutris comme ceux que nous avons récupérés. 

Chat-pristi, une boutique pour les amoureux des chats!

Chat-pristi est une boutique en ligne spécialisée dans la vente de vêtements et d’accessoires pour les amoureux des chats. Elle a mis en place un partenariat avec l’École du Chat Libre de Bordeaux qui permet à ses clients d’obtenir une réduction de 10% sur leurs achats grâce au code promo CHATLIBRE33, code qui permet également de reverser 10% du montant de leur commande à l’association !

À noter également que Chat-pristi, c’est :

  • La passion des chats
  • Des designs imprimés en France
  • Du coton 100% BIO
  • Des textiles sans produits chimiques (certifiés OEKO-TEX)
  • Le respect des animaux (textiles approuvés VEGAN)
  • Des certifications qualités (respect des critères de la Fair Wear Foundation)

Des nouvelles de Rikiki

Pris en charge avec ses frères et sœurs par l’association vers la mi-juillet, Rikiki a sombré dans un état de santé préoccupant pendant près de 2 semaines. Au plus mal pendant de longues journées, il restait prostré et extrêmement maigre contrairement à ses frères qui grossissaient chaque jour un peu davantage. Malgré les bons soins de sa famille d’accueil transformée en infirmière pour l’occasion et un suivi vétérinaire étroit, nous pensions chaque jour qu’il ne survivrait pas jusqu’au lendemain. C’était sans compter sa bonne étoile ni son envie de vivre ! Il semblerait que Rikiki ait passé un cap et soit enfin sorti d’affaire ! 

Son histoire et celle de ses compagnons d’infortune ont inspiré un article récent sur le danger de la rue pour les milliers de chatons y naissant chaque année et sur la manière d’éviter la mort cruelle de tant d’entre eux par la stérilisation préventive des adultes errants.
À lire : De nombreux chatons en danger dans la rue

Nous espérons que la rémission de Rikiki sera définitive et qu’il vivra une longue et belle vie au sein d’une famille adoptive aimante.