Author Archives: Magali

Collecte au magasin Patoon du Haillan

Patoon le Haillan met l’École du Chat à l’honneur et organise du 9 décembre au 11 janvier une collecte au profit de l’association : achetez croquettes, pâtée ou litière au sein du magasin et déposez votre don dans le bac mis à disposition.

Rendez-vous chez Patoon, 28 rue Sainte-Christine, 33185 LE HAILLAN. Kim et Emma vous y accueillent et vous conseillent tout au long de l’année.

Merci d’avance pour votre générosité!

Soutenez-nos chats et nos actions avant le 31 Décembre

Jusqu’au 31 décembre, vous pouvez faire un don qui sera déductible de vos impôts sur le revenu 2019 à hauteur de 66%. Vous nous aiderez ainsi à régler les dernières factures vétérinaires de l’année et à commencer 2020 du bon pied.

L’association est reconnue d’intérêt général et, à ce titre, peut vous délivrer un reçu de don. Par exemple, un don de 30€ ne vous coûtera au final que 10,20€ après déduction fiscale. De la même façon , des dons de 50 et 100€ ne coûtent en réalité que 17 et 34€.

Vous pouvez nous adresser vos dons par courrier ou directement sur notre site internet via Paypal. Grâce à votre générosité, nous pourrons poursuivre nos actions de sensibilisation et stérilisation, prendre soin de nos chats en accueil et de nos groupes de chats libres et ainsi réduire la misère des chats des rues. Merci!

Pour vos achats de Noël, pensez à Hool ou Facile2soutenir

Vous êtes nombreux à acheter vos cadeaux de fin d’année sur internet. En vous inscrivant au préalable sur facile2soutenir et en choisissant de soutenir l’École du Chat de Bordeaux, vos achats génèrent une commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus. Plus de 750 sites marchands sont partenaires : La Grande Récré, ToysRus, Maxitoys, Micromania, Sephora, Cdiscount… Vous pouvez ainsi faire plaisir à vos proches tout en aidant les chats des rues !

Si vous préférez offrir une carte cadeau, n’hésitez pas à la commander sur hool.fr. Votre achat génère un don pour l’association dont la valeur est un pourcentage du montant de la carte (de 3 à 10%). Ce don n’a aucun impact sur la carte cadeau que vous recevez : sa valeur reste identique à celle que vous avez commandée. Quelques-unes des enseignes partenaires : Oxybul, Cultura, Fnac, Darty, Decathlon, Ikea, FootLocker, Okaïdi…

Triez, rapportez, stérilisons!

L’École du Chat vous invite à venir déposer vos contenants aluminium à son local : canettes, papier aluminium, capsules de café vides. Ces déchets seront recyclés au sein d’une structure spécialisée. Les fonds récoltés aideront l’association à poursuivre ses actions de stérilisation des chats des rues et assurer les soins des chats libres ou en accueil. N’oubliez pas que nous collectons également les cartouches d’encre vides ! (plus d’infos…)

Pas de permanence le jeudi 21/11

Face à une situation de plus en plus désastreuse, le monde de la protection animale a décidé de déclarer le 21 novembre 2019 journée morte et les 600 associations et refuges partenaires du Collectif Chats Stérilisation Obligatoire fermeront symboliquement leurs portes pour la 5e année consécutive afin de manifester leur désarroi ! Exceptionnellement, notre local sera donc fermé ce jour là. Merci de votre compréhension.

Notre calendrier 2020 est en vente

En août, nos abonnés à la Newsletter ont été nombreux à choisir la couverture du futur calendrier de l’association. Merci pour leur participation !

Nous sommes heureux de vous présenter l’édition 2020, disponible à notre local au prix de 9 euros !   Vous pouvez également le recevoir par courrier pour la somme de 13 euros (frais de port inclus) en réglant par chèque ou par Paypal.

Important groupe de chats : une intervention exceptionnelle!

Une commune du Fronsadais a signé une convention avec la Fondation 30 Millions d’Amis pour financer la stérilisation d’un groupe d’une vingtaine de chats sur son territoire. L’École du Chat s’est vue confier la capture et le transport des chats chez des vétérinaires.

Fin juillet, 2 bénévoles se sont rendues sur place afin d’évaluer la situation et expliquer la marche à suivre aux nourrisseurs en vue de la capture dont la date était déjà fixée en accord avec la mairie. Une semaine plus tard, l’opération était lancée.

Le jour J, les chats étaient au rendez-vous et attendaient impatiemment leur repas. A peine les cages étaient installées que plusieurs chats tournaient déjà autour. Il n’aura fallu que quelques minutes pour attraper les premiers. Tout au long de la soirée, nos bénévoles n’auront eu que peu de répit : surveiller les cages, les réarmer et transférer les chats attrapés dans d’autres cages. Après 4 heures sur place, 22 adultes et 6 chatons étaient attrapés ! mais il en restait encore… Le lendemain matin, une bénévole a repris la route afin d’attraper les derniers chats. Après plusieurs heures de patience, ce sont 6 adultes de plus qui ont été pris ! Et selon les nourrisseurs, il s’agissait bien des derniers.

Tous les chats adultes ont été conduits chez des vétérinaires partenaires de l’association afin d’y être stérilisés et identifiés ce qui leur donne le statut de « chats libres ». Les chatons ont été pris en charge par l’association et placés en famille d’accueil pour être socialisés en vue d’une adoption.

Au total, ce sont donc 28 chats adultes qui ont été stérilisés : 20 femelles et 8 mâles! Imaginez la catastrophe si tous ces chats avaient continué à se reproduire encore plusieurs années…

Grâce à la volonté de cette commune et à son partenariat avec 30 Millions d’Amis, avec l’appui de nos bénévoles et nos vétérinaires partenaires, beaucoup de naissances auront ainsi été évitées. Ce groupe de chats libres vivra désormais plus pacifiquement et cessera enfin de se développer. 
Un exemple à suivre !

Facile2Soutenir : la belle initiative qui transforme vos achats en bonnes actions!

Facile2soutenir (https://www.facile2soutenir.fr/) permet à chaque internaute de récupérer de l’argent lors de ses achats en ligne puis d’en faire don à l’École du Chat, le tout sans débourser un centime supplémentaire. Grâce aux partenariats avec des centaines de sites en ligne (SNCF, Booking, Conforama, Carrefour, Micromania, Groupon…), l’Association peut récupérer en moyenne 5% du montant des achats réalisés.

Comment ça marche ?

Il suffit de s’inscrire sur le site ou d’installer l’application « facile2soutenir » sur votre navigateur. Dès l’inscription, vous pouvez choisir votre « cause favorite » : l’École du Chat Libre de Bordeaux.
Cliquez sur l’icône du marchand qui vous intéresse. Faites vos achats comme d’habitude et au même prix. L’application vous prévient dès qu’un achat peut générer un don. Vous l’activez en un clic et continuez votre achat. Vous n’avez rien d’autre à faire et ça ne vous coûte RIEN de plus.

Ces dons en faveur de l’association ouvrent aussi droit à réduction d’impôt. Merci d’avance. On compte sur vous!

Blanchette et Choupette recherchent un jardin d’accueil

Blanchette (grise et blanche) et Choupette (tigrée et blanche) sont deux jeunes minettes stérilisées et âgées d’environ 2 ans. Elles vivaient librement dans le jardin d’une dame âgée à Talence. Cette dame a dû quitter sa maison mais n’a pu se résoudre à les laisser livrées à elles-mêmes dans un environnement peu favorable et sans personne pour les nourrir.

Très craintives et stressées, Blanchette et Choupette ne sont pas faites pour vivre au sein d’un foyer. Elles attendent impatiemment de retrouver leur liberté. Leur regard parle pour elles! Ayant toujours vécu ensemble, l’idéal serait qu’une belle âme accepte de les accueillir toutes les deux dans son jardin. Nous recherchons donc pour elles un jardin d’accueil où elles pourront trouver abri et nourriture mais surtout retrouver leur liberté sans danger immédiat.

Contactez-nous au 06 82 00 91 41

STOP A LA MISÈRE DES CHATS ERRANTS : LA STÉRILISATION COMME SEUL REMÈDE!

Selon les statistiques, seul un chaton sur douze trouvera un foyer. Nés chez des particuliers ou bien dans la rue, les chatons se comptent effectivement par milliers chaque année, en Gironde, et ceux qui ne trouveront pas de famille sont voués à une vie misérable. Abandonnés au moment des vacances ou livrés à eux-mêmes après le sevrage de la mère quand ils naissent dans la rue, ils survivent comme ils peuvent, quand ils ne sont pas ramassés par la fourrière et euthanasiés faute de place pour les recueillir. Chassés, malnutris, malades, poussés par leurs hormones à se reproduire à un rythme effréné : 2 à 3 portées par chatte du printemps à l’automne, tel est le devenir des chats des rues causé par leur surpopulation.

Deux solutions pour tenter d’enrayer le problème :

La première consiste à recueillir un maximum de chats et de chatons pour les soigner, les faire adopter, et donc en sauver ainsi quelques dizaines (voire centaines au mieux) par an et par association. Cette solution ne suffit pas à limiter la croissance des populations de chats errants qui se chiffre en milliers (voire dizaines de milliers) par an.

La deuxième solution est celle que l’École du Chat Libre de Bordeaux applique depuis sa création : nous avons choisi de prendre le problème à la base et de faire stériliser les chats des rues de manière systématique et en grand nombre. Cela ne nous empêche pas d’accueillir en parallèle des chats et des chatons en vue de leur adoption (400 par an en moyenne).

Aujourd’hui, la deuxième solution est communément reconnue comme la plus efficace, mais encore trop peu d’associations ont les moyens de l’appliquer à grande échelle. L’arrêté du 3 avril 2014 précise que les communes doivent gérer les populations de chats errants sur leur territoire, en privilégiant des campagnes de stérilisation puis de remise en liberté, mais la mise en application de la loi tarde encore dans la plupart des municipalités.

Dans le but de sauver un maximum de chatons nés dans la rue en leur trouvant une famille, il faut absolument réduire le nombre de naissances en amont car nous avons un nombre de places limité par le nombre de familles souhaitant adopter et chaque été, l’association doit ainsi malheureusement refuser de prendre en charge des dizaines de chatons.

L’École du Chat Libre de Bordeaux a choisi de faire stériliser un maximum de chattes errantes, cela implique donc parfois l’interruption de leur gestation pendant l’opération. Les places libres en famille d’accueil sont réservées aux chatons de plusieurs semaines, craintifs pour la plupart, car n’ayant pas été habitués à la présence proche et bienveillante de l’Homme, que nous prenons le temps de sociabiliser afin de leur trouver une famille.  Les responsables de l’association assument pleinement ce choix : le sacrifice de chatons âgés de plusieurs semaines, voire de 2 ou 3 mois, est à leurs yeux bien plus choquant que l’interruption d’une gestation au moment de la stérilisation.

L’École du Chat Libre de Bordeaux fait adopter plus de 200 chatons par an, chatons sauvageons qu’elle enlève de la rue afin de leur procurer une meilleure vie. Elle fait stériliser une centaine de chattes gestantes par an (sur un total de plus d’un millier de chats errants), ce qui équivaut à éviter la naissance d’au minimum 300 chatons. Si on laissait naître ces 300 chatons au chaud en famille d’accueil, qui s’occuperait des 200 chatons plus grands que l’association prend normalement en charge chaque année ? Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et constituent notre unique motivation.