Author Archives: Magali

Blanchette et Choupette recherchent un jardin d’accueil

Blanchette (grise et blanche) et Choupette (tigrée et blanche) sont deux jeunes minettes stérilisées et âgées d’environ 2 ans. Elles vivaient librement dans le jardin d’une dame âgée à Talence. Cette dame a dû quitter sa maison mais n’a pu se résoudre à les laisser livrées à elles-mêmes dans un environnement peu favorable et sans personne pour les nourrir.

Très craintives et stressées, Blanchette et Choupette ne sont pas faites pour vivre au sein d’un foyer. Elles attendent impatiemment de retrouver leur liberté. Leur regard parle pour elles! Ayant toujours vécu ensemble, l’idéal serait qu’une belle âme accepte de les accueillir toutes les deux dans son jardin. Nous recherchons donc pour elles un jardin d’accueil où elles pourront trouver abri et nourriture mais surtout retrouver leur liberté sans danger immédiat.

Contactez-nous au 06 82 00 91 41

STOP A LA MISÈRE DES CHATS ERRANTS : LA STÉRILISATION COMME SEUL REMÈDE!

Selon les statistiques, seul un chaton sur douze trouvera un foyer. Nés chez des particuliers ou bien dans la rue, les chatons se comptent effectivement par milliers chaque année, en Gironde, et ceux qui ne trouveront pas de famille sont voués à une vie misérable. Abandonnés au moment des vacances ou livrés à eux-mêmes après le sevrage de la mère quand ils naissent dans la rue, ils survivent comme ils peuvent, quand ils ne sont pas ramassés par la fourrière et euthanasiés faute de place pour les recueillir. Chassés, malnutris, malades, poussés par leurs hormones à se reproduire à un rythme effréné : 2 à 3 portées par chatte du printemps à l’automne, tel est le devenir des chats des rues causé par leur surpopulation.

Deux solutions pour tenter d’enrayer le problème :

La première consiste à recueillir un maximum de chats et de chatons pour les soigner, les faire adopter, et donc en sauver ainsi quelques dizaines (voire centaines au mieux) par an et par association. Cette solution ne suffit pas à limiter la croissance des populations de chats errants qui se chiffre en milliers (voire dizaines de milliers) par an.

La deuxième solution est celle que l’École du Chat Libre de Bordeaux applique depuis sa création : nous avons choisi de prendre le problème à la base et de faire stériliser les chats des rues de manière systématique et en grand nombre. Cela ne nous empêche pas d’accueillir en parallèle des chats et des chatons en vue de leur adoption (400 par an en moyenne).

Aujourd’hui, la deuxième solution est communément reconnue comme la plus efficace, mais encore trop peu d’associations ont les moyens de l’appliquer à grande échelle. L’arrêté du 3 avril 2014 précise que les communes doivent gérer les populations de chats errants sur leur territoire, en privilégiant des campagnes de stérilisation puis de remise en liberté, mais la mise en application de la loi tarde encore dans la plupart des municipalités.

Dans le but de sauver un maximum de chatons nés dans la rue en leur trouvant une famille, il faut absolument réduire le nombre de naissances en amont car nous avons un nombre de places limité par le nombre de familles souhaitant adopter et chaque été, l’association doit ainsi malheureusement refuser de prendre en charge des dizaines de chatons.

L’École du Chat Libre de Bordeaux a choisi de faire stériliser un maximum de chattes errantes, cela implique donc parfois l’interruption de leur gestation pendant l’opération. Les places libres en famille d’accueil sont réservées aux chatons de plusieurs semaines, craintifs pour la plupart, car n’ayant pas été habitués à la présence proche et bienveillante de l’Homme, que nous prenons le temps de sociabiliser afin de leur trouver une famille.  Les responsables de l’association assument pleinement ce choix : le sacrifice de chatons âgés de plusieurs semaines, voire de 2 ou 3 mois, est à leurs yeux bien plus choquant que l’interruption d’une gestation au moment de la stérilisation.

L’École du Chat Libre de Bordeaux fait adopter plus de 200 chatons par an, chatons sauvageons qu’elle enlève de la rue afin de leur procurer une meilleure vie. Elle fait stériliser une centaine de chattes gestantes par an (sur un total de plus d’un millier de chats errants), ce qui équivaut à éviter la naissance d’au minimum 300 chatons. Si on laissait naître ces 300 chatons au chaud en famille d’accueil, qui s’occuperait des 200 chatons plus grands que l’association prend normalement en charge chaque année ? Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et constituent notre unique motivation.

 

Noisette cherche un jardin d’accueil

Noisette est une chatte écaille de tortue âgée d’environ 3 ans. Sauvage, elle vivait sur un site voué à la démolition puis à la construction de nouveaux bâtiments. Ce lieu n’est donc plus adapté pour l’accueillir.

Après l’avoir stérilisée, nous avons essayé de la socialiser, sans succès. Elle est terrorisée dès qu’on essaye de la caresser. Bien qu’elle ne soit pas agressive, la vie à la maison ne la rend pas heureuse et elle reste repliée sur elle-même. Pour son bien-être, il est donc préférable de lui permettre de vivre librement dans un lieu sans risque majeur. Nous recherchons pour elle un jardin d’accueil chez un particulier qui pourra lui procurer nourriture et abri. Avec le temps, comme elle le faisait avec les personnes la nourrissant auparavant, Noisette s’approchera tout en gardant la liberté qui lui est chère.

Contacter Julie au 06 23 31 17 57 pour plus d’informations

Offrez-nous vos Tookets!

Clients du Crédit Agricole, faites-nous bénéficier de vos Tookets!
Les Tookets sont des Points Solidaires émis par les Caisses Régionales de Crédit Agricole adhérentes du service Tookets, auprès de ses clients sociétaires ou de ses salariés, pour soutenir les associations de son territoire.

Vos Tookets nous permettront d’aider davantage de chats errants et de prendre soin de nos chats libres et chats en accueil. Merci d’avance!

Rejoignez-nous sur Teaming!


Teaming est une plateforme en ligne visant à récolter des fonds destinés à des causes sociales par le biais de micro-dons d’1 € par mois. La philosophie de Teaming se base sur l’idée que seul, un euro n’a pas beaucoup d’utilité, mais que si nous unissons nos efforts, nous pouvons faire de grandes choses. Votre don est limité à 1€/mois (pas plus, pas moins).

N’hésitez plus, rejoignez-nous!



Nous faire un don gratuit, c’est possible!

L’École du Chat est présente sur Hool

https://www.hool.fr

Site de financement participatif par cartes cadeaux : Hool permet d’acheter une carte cadeau et de reverser un don à une association choisie.
Comment ça marche? Vous commandez votre carte cadeau (Auchan, Décathlon, Ikea, Castorama, etc…) sur le site. Votre achat génère un don, celui-ci est un pourcentage de la valeur de la carte cadeau (de 3 à 10%) et n’a aucun impact sur la valeur de la carte cadeau en boutique. Merci de penser à nous en préparant vos futurs achats!

Le concept

Le concept

Le concept