Devenir bénévole de terrain

La stérilisation des chats errants est LA mission intrinsèque et primordiale de l’École du Chat Libre de Bordeaux, l’essence même de son existence. Elle constitue LA solution appliquée de manière systématique, à grande échelle et communément reconnue comme la plus efficace pour réduire la misère féline (voir les pages « Nos actions » et « Pourquoi stériliser »).

Dans la majorité des cas, les chats errants sont trop « sauvages » pour être approchés, et des opérations de captures doivent alors être mises en place avec des moyens adaptés. Paradoxalement, c’est une activité « de l’ombre » et méconnue pour laquelle l’association manque cruellement de volontaires.  

Régulièrement, nos bénévoles partent en intervention sur le terrain afin d’apporter leur aide à des personnes nourrissant des chats errants et qui ne sont pas en mesure de les attraper elles-mêmes. Le piégeage (ou capture) d’un chat consiste à utiliser une cage-trappe avec de la nourriture à l’intérieur, pour l’y attirer. Lorsqu’il rentre dans la cage, il déclenche un mécanisme, et la porte se referme derrière lui. Plus d’infos…

Les bénévoles conduisent alors le chat chez un vétérinaire partenaire afin qu’il soit stérilisé, puis le ramènent sur son lieu de vie. Une période de convalescence peut être nécessaire chez un bénévole, avant la remise en liberté du chat.

S’ils ont des profils bien distincts et des personnalités propres, les bénévoles de terrain ont aussi quelques particularités en commun :

  • la patience : le « trappeur » peut parfois rester aux aguets un long moment avant qu’un chat cède à la tentation de la nourriture disposée dans les cages
  • la persévérance : il faut parfois revenir sur le site plusieurs jours d’affilée avant de réussir la capture de tous les chats d’un groupe
  • la disponibilité en semaine : les captures se font généralement le soir, en s’adaptant aux habitudes de repas des chats
  • être véhiculé pour se rendre sur les lieux avec le matériel nécessaire


Grâce à une petite poignée de bénévoles investis dans ces interventions de terrain, et convaincus du bien-fondé et de l’efficacité de leur action, plusieurs centaines de chats des rues sont stérilisés chaque année : de nombreuses naissances sont ainsi évitées, et les relations de voisinage s’en trouvent apaisées !


Pourtant, les besoins sont tels qu’il faudrait que de nombreux autres volontaires rejoignent notre équipe afin de pouvoir répondre favorablement à toutes les sollicitations que l’association reçoit.

Coralie a rejoint l’équipe de terrain en 2019 :

« J’ai commencé par les captures, tâche pour laquelle les bénévoles sont peu nombreux. Je pense qu’il ne faut pas de qualités particulières, mais simplement vouloir aider et savoir faire preuve de générosité.

Le temps consacré en moyenne ? C’est très aléatoire, c’est en fonction des demandes d’aide et de mes disponibilités. Il peut y avoir des semaines où je ne fais rien pour l’association (mis à part famille d’accueil) et d’autres où je pourrai aider à plusieurs reprises (par exemple 1 ou 2 captures prévues dans la semaine).

Les captures sont sans aucun doute des moments marquants, entre la rencontre avec les matous, parfois très malins, mais aussi les gens qui nous contactent, parfois très touchants. C’est aussi un moment appréciable de partage entre bénévoles, à discuter et parfois bien rigoler dans l’attente d’attraper les chats. Dans certains cas, les situations deviennent même vraiment cocasses ! »

Vous hésitez encore ?

Venez en discuter avec nos bénévoles au local de l’association lors d’une permanence ou contactez-nous :
–    par téléphone au 06 82 00 91 41
–    par écrit via notre formulaire de contact

N’hésitez pas à prendre connaissance de nos statuts !

Benevoles terrain 3